Recherche

ours en albanie

3.4.2019

En 2019, la détention cruelle des ours en Albanie doit être définitivement arrêtée

Lorsque QUATRE PATTES a commencé à travailler en Albanie à la fin de 2015, plus de 30 ours vivaient une triste existence dans de minuscules cages près des restaurants ou des hôtels, où ils étaient exposés comme attraction touristique. Les conditions de logement exiguës et inadéquates sont très stressantes physiquement et mentalement pour les animaux, dont beaucoup étaient en mauvais état général, affamés ou présentaient des problèmes de comportement.

Un grand succès 

En mars 2016, QUATRE PATTES a signé un protocole d'accord avec le ministère albanais de l'Environnement dans le but de trouver conjointement une solution durable et respectueuse des animaux pour les nombreux ours albanais vivant dans des conditions catastrophiques. Depuis lors, en coopération avec les autorités albanaises et d'autres organisations de protection des animaux, plus de 30 ours ont été secourus et transférés dans des sanctuaires étrangers. Dix de ces ours vivent maintenant dans les  centres de protection des ours QUATRE PATTES et dans des projets partenaires au Kosovo, en Suisse, en Allemagne et en Bulgarie. 

Nos projets en Albanie

Avec la reprise des trois derniers ours restaurants en 2019, QUATRE PATTES veut mettre un terme à la détention cruelle des ours en Albanie. Nous nous engageons également à améliorer la protection légale de la faune sauvage en Albanie et à aider le gouvernement albanais à mettre en place un centre de protection de la faune sauvage près de Tirana. Du point de vue de QUATRE PATTES, la création d'un tel centre de protection est absolument nécessaire afin de pouvoir à l'avenir sauver les ours et autres animaux sauvages en détresse et de les héberger d'une manière adaptée à l'espèce et en même temps de sensibiliser la population aux besoins de ces animaux.

QUATRE pattes sauvent les animaux dans le besoin
 

Une deuxième chance pour les ours en Albanie

Le sauvetage de Rocco

QUATRE PATTES sauve un ours d'une cage minuscule en Albanie

en savoir plus

Dushi, l'ourse à trois pattes

commence une nouvelle vie au sein de la FORÊT DES OURS de Müritz

en savoir plus

Le sauvetage de Luna

QUATRE PATTES met l'ourse albanaise Luna en sécurité

ensavoir plus

L'ourse Jeta

Nouveau foyer pour l'un des ours les plus tristes d'Europe

en savoir plus

Nouvelle vie pour Riku

L'ancien ours dansant peut enfin mener une vie adapté à ses besoins et en compagnie de ses congénères au sein de la FORÊT DES OURS de ...

en savoir plus

Le sauvetage d'Amélia et Meimo

Deux des derniers «ours de restaurant» trouvent un nouveau foyer à Arosa Terre des Ours

en savoir plus
Les ours Amelia et Meimo à Arosa Terre des ours

chronique des succès de quatre pattes en albanie:

2019

Novembre 2019:

QUATRE PATTES a remis l'étude de faisabilité d'un refuge et centre de sauvetage pour ours albanais au ministre albanais du Tourisme et de l'Environnement, Blendi Klosi. Il incombe maintenant au ministère de réaliser et de mettre en œuvre ces plans dans un avenir aussi proche que possible. Bien entendu, QUATRE PATTES continuera à surveiller et à soutenir ce processus.

Octobre 2019:

Succès : après des années de plaidoyer et de campagne de la part de plusieurs ONG nationales et internationales, dont QUATRE PATTES, l'Albanie fait un pas décisif pour renforcer les mesures contre les crimes environnementaux ! 
Le Code pénal de la loi albanaise vient d'être amendé avec une liste d'infractions punissables pour les crimes environnementaux, ce qui signifie que des délits tels que le meurtre, le braconnage ou le commerce illégal d'espèces protégées peuvent maintenant être condamnés par plusieurs années de prison. Jusqu'à présent, ces crimes n'étaient punis que d'une faible amende. 
En outre, la loi sur la protection et la préservation de la faune sauvage a été modifiée. Il en résultera la création d'un «Conseil national de la faune sauvage» dont la tâche consistera principalement à surveiller l'application de la nouvelle loi et à contribuer à sa mise en œuvre. 

Juin 2019:

Rocco arrive à la FORÊT DES OURS de Müritz. Après un long voyage, cet ours jusqu'alors exploité en Albanie a pu être accueilli dans son nouveau foyer. 

Avril 2019:

L'ours à trois pattes Dushi, qui a été secourue du zoo illégal Safari Park Zoo à Fier en Albanie en octobre 2018, arrive à la FORÊT DES OURS de Müritz. Peu de temps après son arrivée, elle a exploré son nouvel environnement naturel.

Février 2019:

Amelia et Meimo, deux des derniers ours de restaurant en Albanie on trouvé un nouveau foyer 
au sein d'Arosa Terre des Ours 

2018

Octobre 2018:

En collaboration avec les autorités albanaises, QUATRE PATTES sauve douze animaux sauvages - dont trois lions et un ours - du « pire zoo d'Europe », le Safari Zoo Park à Fier (zoo illégal). Les animaux seront temporairement hébergés dans le zoo de Tirana, la capitale albanaise.

Mai 2018:

A l'occasion de l'ouverture du nouveau centre d'éducation environnementale au sein de la FORÊT DES OURS de Pristina, le Ministère albanais du Tourisme et de l'Environnement s'engage à nouveau à créer un centre de protection des ours et de la faune près de Tirana en coopération avec QUATRE PATTES.

Janvier 2018:

Plus de 25 ours ont été sauvés et transférés dans des sanctuaires étrangers en coopération avec les autorités albanaises et d'autres organisations de protection des animaux.

2017

Novembre 2017:

Tirana: QUATRE PATTES remet 424.691 signatures pour une interdiction légale de l'élevage cruel des ours en Albanie au nouveau ministre albanais du Tourisme et de l'Environnement.

Août 2017:

Au total, six ours sauvés en Albanie vivent dans les centres de protection des ours de QUATRE PATTES (au Kosovo, en Allemagne et en Bulgarie). 

Mai 2017:

QUATRE PATTES transfère l'ours Riku au Parc des ours dansants de Belitsa. Auparavant, l'ours servait d'animal de compagnie dans un village de montagne albanais. QUATRE PATTES a libéré l'ours, enchaîné dans une petite cabane, depuis décembre 2016.

Février 2017:

QUATRE PATTES devient membre de la coalition « save albanian bears » afin de pouvoir collaborer avec d'autres organisations de protection des animaux et de l'environnement et les institutions publiques pour mettre fin à la détention cruelle des ours en Albanie.

2016

Novembre 2016:

QUATRE PATTES sauve deux autres ours de conditions de détention inappropriées: l'ourse « attraction à touristes»  Luna et l'« ours à selfie » Jeta, qui était gardé par son propriétaire dans une petite remise à côté de sa maison.

Août 2016:

QUATRE PATTES lance une pétition en ligne pour attirer l'attention sur les souffrances des ours en cage en Albanie et appelle le ministère albanais à introduire des améliorations juridiques pour protéger les animaux.

Août 2016:

En coopération avec les autorités albanaises, QUATRE PATTES sauve trois des ours les plus tristes d'Albanie: Tomi, Pashuk et Gjina. Un mois plus tard, les trois ours sont transférés dans la FORÊT DES OURS de Pristina.

Juillet 2016:

La triste histoire de l'«ours à bière» Tomi, qui vit dans une petite cage près d'un restaurant dans le nord de l'Albanie, fait le tour du monde.

Mars 2016:

QUATRE PATTES signe un protocole d'accord avec le ministère albanais de l'Environnement pour trouver une solution durable et respectueuse pour les nombreux animaux maintenus dans des conditions de détention catastrophiques en Albanie.